Olive et Artichaut, c’est l’histoire d’un snack transformé en un restaurant trendy. Dès l’extérieur, l’établissement donne envie d’y faire une halte gourmande. Pas besoin ici de jouer des fourchettes pour défendre son assiette. Deux salles aménagées dans un souci de confort et d’esthétisme simple attendent les convives. En entrée, face à la cuisine et au bar de bistrot, le long d’un soubassement terracotta, des tables en bois clair et pied de fonte. Au sol, un tapis de carreaux de ciment aux motifs noir et blanc, assorti au tissu des banquettes et des poufs. La salle haute est en contraste avec la salle basse : les plateaux de table sont en marbre blanc veiné de noir tandis que le sol est en chêne clair. Le tout dialogue harmonieusement. Un mur est tapissé d’un papier imitant des moulures anciennes en plâtre. L’illusion est bluffante. C’est dit plus rarement mais la décoration des toilettes avec ses murs en OSB (panneaux de particules orientées) et sa vasque de granit ébène vaut aussi le détour.

archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-1archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-6archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-10 archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-40 archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-22 archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-20 archi-design-restaurant-nice-olive-et-artichaut-21

FOCUS : Relookage | Avec un budget à garder à l’œil, Archi Design a valorisé le recyclage. La plupart du mobilier a été chiné/récupéré et customisé comme le bar et les tables (re)plaqués de chêne clair ou les banquettes dont l’horrible skaï vert est dissimulé par un tissu chic à losanges noir et blanc.